Accueil > fr > NEWS > En attendant les vendanges :

En attendant les vendanges :

vendredi 17 juillet 2015, par zdream

Attirées par le soleil, nos vignes montent droites vers le ciel. Avec la belle chaleur de ce début juillet, elles arrivent à leur développement maximum. Les raisins ont suivis le même cycle, ils sont bien formés prêt à passer l’été à l’abri du feuillage.

Maintenant, fini la course folle vers le soleil, commence le temps de la sagesse ou la vigne va se concentrer sur ces fruits et lentement faire murir ses raisins.

Après un hiver humide, la mise en éveil de la vigne commence doucement la première semaine d’avril en retard de quelques jours par rapport à 2014. Le printemps chaud et sec favorise la pousse des premiers bourgeons et ce retard est vite rattrapé.

Le climat du printemps ne favorise pas le développement des maladies. Mais avec les rosés du matin, l’humidité nécessaire à leurs évolutions est suffisante.
Pour prévenir ce risque, nous pulvérisons sur l’ensemble du Domaine une décoction de prêle (aquisetum arvense) pour inhiber les premières éclosions d’œuf de champignon.

Deux personnes viennent renforcer notre petite équipe pour faire face au travail d’ébourgeonnage et de relevage. La fleur, moment crucial du développement des raisins se déroule fin mai dans de bonne condition avec quelques jours d’avance sur 2014.

Pour aider nos vignes à mieux supporter les chaleurs caniculaires que nous avons connu fin juin début juillet, nous pulvérisons une tisane mélangé d’ortie et achillée mille feuilles. Pulvérisé le matin cette tisane rafraichit la plante.

L’activité préparation des « préparats biodynamique » accueille de plus en plus de monde sur le Domaine. Nous nous sommes retrouvés fin avril une trentaine de personne pour sortir les cornes de terre et pour mettre dans le sol nos cornes remplies de cristal de roche broyé (la silice).

A la cave, tous nos Côtes du Rhône ont été mis en bouteille (Blanc rosé et rouge). Nous privilégions toujours la mise en bouteille en période de base pression atmosphérique en lune descendante et décroissante un jour fruit ou fleur. Nos Massif d’Uchaux et notre Châteauneuf du Pape patienteront encore quelques mois dans le silence de la cave avant leur mise en bouteille.

Côté nouveauté, nous avons repris une parcelle de 0.81 ha sur Châteauneuf du Pape. Cette parcelle de Grenache planté en 1929 viendra ajouter toute sa complexité à notre cuvée vieilles vignes.

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.